créativité

Ce ne sont pas les réseaux sociaux, Netflix, et consorts qui éteignent notre créativité.

Ça c’est du titre !

Depuis quelques temps, je lis énormément de questionnements sur l’utilité des réseaux sociaux, sur ce qu’ils apportent à nos vies en général mais également, de ce dont ils nous privent : ici la créativité.
Comme tu es en train de lire cet article sur mon blogue, c’est surement que la créativité fait partie de ta vie, ou du moins tu aimerais qu’elle en fasse de plus en plus partie.
En tout cas elle fait partie de la mienne, avec des périodes plus ou moins actives.
Et c’est vrai, les réseaux sociaux et/ou les abonnements aux programmes qui diffusent des séries H24, et même nos téléphones portables, sont des pièges, ils nous prennent du temps de créativité, ils exacerbent la compétitivité entre créatrices, ils prônent la quantité, la rapidité, du vite consommé. Et si on n’y prend pas garde, ou si on ne met pas de garde-fou, ils peuvent nous éloigner progressivement de notre créativité – même si je pense qu’il y a plusieurs autres facteurs qui interviennent dans cette baisse de créativité-.

Mais en réalité la véritable responsabilité est NOTRE.
(Et ça tu n’aimes probablement pas le lire).

On vit dans un monde aujourd’hui ou plus personne ne reconnait la responsabilité qu’il a non seulement envers les autres, mais surtout également envers sa propre vie. Pourtant chaque jour nous prenons des décisions (ou des non-décisions) qui entraînent des conséquences bonnes ou moins bonnes sur notre vie. Ces décisions sont le résultat de tout un tas de paramètres personnels (sociaux, professionnels, familiales, émotionnels, etc.), Mais attention ici Il n’est pas question de jugement, ou de culpabilisation.

Personnellement j’essaie d’accepter cette responsabilité qui est mienne dans l’utilisation des réseaux, comme un fait, comme une réalité avec laquelle je dois cohabiter du mieux possible. Pourquoi alors est-ce important de le reconnaitre ? tout simplement parce que la reconnaissance est le premier pas vers la délivrance ! Il est extrêmement difficile d’avancer, de cheminer, tant qu’on n’a pas reconnu, et ensuite accepté nos responsabilités.
« ce n’est pas moi c’est …. Ou ce n’est pas ma faute, c’est… ». Puisque je ne suis en rien responsable, je n’ai donc aucun contrôle sur la situation, je suis une spectatrice. Le fait de reconnaitre sa responsabilité, de l’accepter, sans se blâmer, sans se juger, permet de changer ou du moins de faire les adaptations nécessaires aux changements. Des petits pas dans la direction ou l’on veut aller.

Est-ce obligatoire de choisir entre la créativité et les réseaux sociaux ? bien sûr que non !
On choisit ce qui nous convient le mieux, à un instant x. On a également le droit de changer d’opinion en cours de route. Autant de fois que l’on veut même. À chacune de déterminer ce qui est essentiel pour avancer vers sa vie « rêvée » et d’en être la créatrice et non la spectatrice.
Il n’y a pas de meilleure réponse que la vôtre 😊

Partagez :
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram